Robert Downey Jr. admet qu’il a été licencié de son emploi dans un magasin de chaussures après deux semaines pour des « doigts collants »


Robert Downey Jr. a tenté différents cheminements de carrière avant de décrocher des rôles à Hollywood et a admis qu’il avait déjà été licencié.

Le premier rôle principal de Downey Jr. a été « The Pick-up Artist » en 1987, mais avant cela, il a occupé une poignée d’emplois.

« Eh bien, j’ai travaillé dans une sandwicherie. Je travaillais dans un magasin de chaussures, mais j’avais les doigts collants et j’ai été viré au bout de deux semaines », a-t-il déclaré au critique de cinéma Leonard Maltin au Festival international du film de Santa Barbara, via le magazine People. « C’est avant ces caméras en circuit fermé où ils surveillent qui pourrait être assis. … Je n’étais pas très doué pour ça.

« Et j’ai travaillé dans des clubs et j’ai travaillé chez Thrifty’s à Santa Monica », a ajouté Downey Jr. « J’ai réussi à devenir garçon de bus, mais je n’avais pas vraiment le panache pour être serveur, m’a-t-on dit, alors j’ai dû recourir au théâtre. »

ROBEERT DOWNEY JR. DÉCRIT SON ANNÉE DE PRISON ET DIT QUE VOUS POUVIEZ « SENTIR LE MAL DANS L’AIR »

Robert Downey Jr. à la première d’Oppenheimer

Robert Downey Jr. a déjà été licencié d’un emploi pour « doigts collants ». (Crédit : Getty Images)

Lorsqu’on lui a demandé s’il attribuait le succès de sa carrière au « destin », Downey Jr. a répondu : « Oui, je pense que c’est ce que j’étais censé faire. »

La star d' »Oppenheimer » n’était pas étrangère à Hollywood lorsqu’il a connu le succès.

Downey Jr. est le fils du réalisateur Robert Downey Sr., décédé en 2021. Le cinéaste était connu pour des films tels que « Putney Swope », « Boogie Nights », « The Family Man » et « To Live and Die in L.A. »

Downey Jr. est apparu dans son premier film, « Pound », à l’âge de cinq ans. Le film de 1970 a été réalisé par son père.

Robert Downey Jr et son père

Robert Downey Jr. a fait sa première apparition à l’écran à l’âge de cinq ans dans le film « Pound » de son père Robert Downey Sr. (Crédit : Getty Images)

VOUS AIMEZ CE QUE VOUS LISEZ ? CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’ACTUALITÉS SUR LE DIVERTISSEMENT

Avant les grands rôles de Downey Jr., l’acteur a passé du temps derrière les barreaux.

Downey Jr. a été arrêté en 1996 et accusé de conduite avec facultés affaiblies. La police a également trouvé de l’héroïne, de la cocaïne, du crack et un .357 Magnum dans son véhicule.

Le gouverneur de Californie a gracié Downey en 2016, ce qui a finalement rétabli le droit de vote de l’acteur. La grâce n’a pas effacé la condamnation de l’acteur, mais était une proclamation publique que la personne avait fait preuve d’un « comportement exemplaire », selon le bureau du gouverneur.

Photo d’identité de Robert Downey Jr

Robert Downey Jr. sur une photo d’identité judiciaire prise au département des services correctionnels de Californie le 25 septembre 1999. (Photo de Kypros/Getty Images)

CLIQUEZ ICI POUR VOUS INSCRIRE À LA NEWSLETTER ENTERTAINMENT

Il n’a purgé qu’un an de sa peine de trois ans.

« C’était un peu comme si j’étais dans un très mauvais quartier, et qu’il n’y avait aucune opportunité là-bas ; il n’y avait que des menaces », s’est souvenu Downey Jr. lors d’un épisode du podcast « Armchair Expert ». « Donc, oui, tout le monde est Je vais prendre ton portefeuille, alors regarde-le.

La star d’Avengers a également partagé son premier moment dans l’établissement pénitentiaire.

« En marchant sur la cour que vous allez faire plus d’un an pour la première fois, la chose la plus proche à laquelle je peux l’associer est d’être envoyé sur une planète lointaine où il n’y a aucun moyen de rentrer chez soi tant que les planètes ne s’alignent pas », a expliqué l’acteur.